Windows 8 : Après les ventes liés, les OS liés

Windows systéme dexploitation racketiciel consomation agir Alors que nous en somme encore à batailler pour voir la vente liée interdite, notre meilleur ami Microsoft nous laisse entrevoir de nouvelles possibilités d’améliorer encore plus la sécurité de nos machines. “Pour notre Bien”, Son prochain OS pourrait intégrer une fonction empêchant l’exécution d’un autre système d’exploitation sur une machine sur laquelle Windows 8 a été installé. Il est peut-être temps de prendre les devants dès à présent et de dire calmement, mais fermement à Microsoft : “N’y pensez même pas ! “

Ventes liées encore et toujours

L’APRIL a profité de la récente intervention d’Eric Besson à l’OpenWorld Forum pour essayer de rappeler à ce dernier ses promesses non tenues faites dans le cadre du Plan Numérique 2012. Il ne me semble pas avoir vu d’affichettes indiquant le prix des OS vendus avec les machines.

Les seuls progrès sont venus des distributeurs/fabricants qui proposent désormais des machines sans OS. Une évolution qui semble en tout cas montrer qu’il y a une attente claire des consommateurs. On pourra toujours discuter du profil de ces derniers : des geeks qui veulent utiliser du GNU/Linux ou des Windowsiens utilisant des versions piratées. Je serais curieux de connaître les chiffres de vente de ces machines et encore plus les systèmes d’exploitation qui sont installés dessus.

Pour reprendre l’argumentation non dénuée de fondement du député UMP Jean-Louis Léonard : “Il est évident que séparer le logiciel de l’ordinateur reviendrait à faire payer l’ensemble plus cher au consommateur, puisqu’il faudrait prévoir une installation que 98 % des consommateurs sont incapables de réaliser”, tout le monde ne peut pas installer son propre OS.

Mais, Il n’est pas question ici d’interdire les machines pré-installées, mais plutôt de le proposer comme une option.

Une optionnalité encore remise en question

Et voilà que Microsoft nous présente la pré-version de Windows 8 et ses nouveautés. Parmi celle-ci, une fait l’objet de nombreuses discussions dans les forums libristes et concerne la sécurisation du lancement de Windows 8 :

Avec le système d’exploitation Windows 8, Microsoft évoque fréquemment l’UEFI ( Unified Extensible Firmware Interface ) pour prendre la place du BIOS traditionnel dans les machines, et ainsi pouvoir exploiter de nouvelles possibilités tant en matière de rapidité de démarrage que de sécurisation. La firme de Redmond fait ainsi mention d’un boot sécurisé pour par exemple une protection face aux rootkits.

Grâce au boot sécurisé, l’UEFI peut empêcher les pilotes ou exécutables non signés d’être chargés ( clés sécurisées nécessaires ). Matthew Garrett écrit que pour pouvoir se prévaloir du logo Windows 8, une machine devra ainsi être livrée avec le boot sécurisé activé. ” Tous les pilotes et logiciels dans le processus de boot doivent être signés par une autorité de certification de confiance “.

La réponse de Microsoft est évidement de nier toute volonté de blocage et semble repousser les problématiques de cohabitation de Windows 8 avec d’autres systèmes d’exploitation dans le camp de ces derniers.

Agir maintenant ?

On pourrait se lancer dans de longs débats pour savoir si cette fonctionnalité verra le jour, si elle pourra être contournée facilement, etc..

Même si en l’état nous ne pouvons que faire un procès d’intention à Microsoft, car nous n’avons ici à faire qu’à des pré-versions, il est à mon avis nécessaire d’alerter sur ce risque. On pourrait en effet se contenter d’attendre la sortie de Windows 8 et de voir ce qui se passe.

Ce serait prendre le risque de ne pouvoir que constater les dégâts. Mais comme souvent face à certains maux, le mieux est encore la prévention.

Il ne faut pas oublier le cas d’Apple qui ne se prive pas d’attaquer tout le monde, d’utiliser du libre pour ensuite imposer son utilisation sur des machines verrouillées qui n’ont d’ailleurs plus grand-chose de différent avec nos PC. Windows 8 bien avant l’heure.

Mais alerter qui ? Nos gouvernants, je doute qu’ils soient sensibles à ce genre de risque vu leur empressement à traiter déjà du problème de la vente liée. Alors, tentons d’aller plus haut, vers l’Europe ? Les eurosceptiques répondront que c’est peine perdue. Personnellement je pense que cela reste la meilleure carte à jouer. Continuer d’agir localement comme le font bien des associations et faire pression coté Europe pour prendre nos gouvernants en tenaille.

Qui serait partant pour rédiger une petite bafouille et aller la porter à nos chers commissaires et députés européens Windows systéme dexploitation racketiciel consomation agir ? Ils ne doivent pas être si inaccessibles. Vous avez bien un ami qui a un ami ?

Encore faudrait-il que certains agissent au lieu de regarder ou palabrer. C’est fou comme il est de plus en plus dur de trouver des gens prêts à faire  y compris quand il y a des emplois potentiels à la clé. Mais nous avons été dressés pour consommer de l’emploi et quand il n’y en a plus nous voilà tout démunis. Mais je dérive…

Voilà quelques questions pour recueillir votre avis et pour les partants à “Agir maintenant”, c’est par ici :

[contact-form-7]

Au passage, c’est aussi une piste vers un libre Autrement, vers un ÉquiLibre … we CAN BANG * Windows systéme dexploitation racketiciel consomation agir !

Votre avis

Note: There is a poll embedded within this post, please visit the site to participate in this post's poll. Note: There is a poll embedded within this post, please visit the site to participate in this post's poll. Note: There is a poll embedded within this post, please visit the site to participate in this post's poll. Note: There is a poll embedded within this post, please visit the site to participate in this post's poll.

(*) Mais qu’est ce que cela veut bien dire !?? Un Aka/cris de guerre du Libre ? Une nouvelle marque de lessive ? Mystère ! Vous le saurez si vous venez participer Windows systéme dexploitation racketiciel consomation agir

Crédit illustration : Simon Gee Giraudot (Creative Commons By-Sa)


Réagir à cet article

Article original écrit par Philippe Scoffoni le 23/09/2011. | Lien direct vers cet article

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons BY à l'exception des images qui l'illustrent (celles-ci demeurent placées sous leur mention légale d'origine).

.

Vus : 2372
Publié par Philippe Scoffoni : 544