Mon terminal : Urxvt

Je vous présente depuis maintenant plusieurs années de nombreuses applications plus ou moins utiles et bizarrement il y en a une que j’utilise quotidiennement qui n’a jamais fait l’objet d’un article sur mon blog : L’émulateur de terminal.

Il était donc temps de lui faire honneur, vous ne croyez pas ?

Depuis mes débuts sous GNU/Linux, un bon nombre d’émulateurs de terminal sont déjà passés entre mes mains : Gnome-terminal, Sakura, Terminator, Lxterminal, etc… En quittant OpenBox pour WMFS, j’ai eu la soudaine envie de changer pour quelque chose de plus léger sans pour autant me priver de fonctionnalités. Après avoir fouiné un peu sur la toile, rxvt-unicode appelé aussi Urxvt m’a semblé être un bon choix : Léger et configurable à souhait, il s’inscrit parfaitement dans mon environnement actuel.

Pour moi Urxvt c’est avant tout l’avantage d’être utilisé en tant que deamon ce qui d’une part, permet d’économiser les ressources de la machine et d’une autre, d’avoir instantanément un terminal à disposition ! Bien évidement, les avantages d’Urxvt ne se limitent pas qu’à ce mode de fonctionnement : La gestion de la transparence ou encore le support des onglets ne sont que quelques exemples.

Urxvt est pour moi un excellent émulateur de terminal sans doute le meilleur que j’ai eu l’occasion d’utiliser, n’hésitez surtout pas à le tester !

Screenshot :

Installation :

Ouvrez votre terminal suivi d’un petit coup de yaourt :

$ yaourt -S rxvt-unicode

Configuration :

La configuration se fait via le fichier .Xdefaults situé dans votre /home. Je vous livre le mien en guise d’exemple, avec un peu de chance, il vous sera utile !

$ vim ~/.Xdefaults
/* URxvt */
URxvt*termName: rxvt
URxvt*font: xft:Monospace:pixelsize=13: antialias=true
URxvt*allow_bold: true
URxvt*depth: 32
URxvt*foreground: grey
URxvt*background: black
URxvt*transparent: true
URxvt*shading: 10
URxvt*tint: black
URxvt*cursorBlink: true
URxvt*cursorColor: #00F3FF
URxvt*scrollBar: false
URxvt*saveLines: 1000
URxvt*perl-ext-common: default,matcher,tabbed
URxvt*urlLauncher: jumanji
URxvt*colorUL: #3465A4
URxvt*matcher.button: 1
URxvt*tabbed.tabbar-fg: 10
URxvt*tabbed.tabbar-bg: 8
URxvt*tabbed.tab-fg: 14
URxvt*tabbed.tab-bg: 8
 
! black
URxvt*color0  : #424242
URxvt*color8  : #000000
! red
URxvt*color1  : #CC0000
URxvt*color9  : #EF2929
! green
URxvt*color2  : #4E9A06
URxvt*color10 : #1CB500
! yellow
URxvt*color3  : #C4A000
URxvt*color11 : #FCE94F
! blue
URxvt*color4  : #3465A4
URxvt*color12 : #729FCF
! magenta
URxvt*color5  : #75507B
URxvt*color13 : #AD7FA8
! cyan
URxvt*color6  : #06989A
URxvt*color14 : #00F3FF
! white
URxvt*color7  : #D3D7CF
URxvt*color15 : #EEEEEC

Mode deamon :

Comme dit précédemment, le grand avantage d’Urxvt est d’être utilisable en tant que deamon. Pour ma part, je l’ai simplement ajouté dans mon fichier autostart.sh afin qu’il se lance automatiquement à l’ouverture de session :

$ vim ~/.config/wmfs/autostart.sh
if [ -z $(pidof urxvtd) ]; then
	urxvtd -q -f -o
fi

À présent, il vous suffit de lancer Urxvt avec cette commande :

$ urxvtc

Gestion des onglets :

Éditez en premier lieu votre fichier de configuration en ajoutant cette ligne :

$ vim ~/.Xdefaults
URxvt*perl-ext-common: default,tabbed

Puis :

  • Ajouter un onglet : [ Maj + Down ]
  • Onglet précèdent : [ Maj + Left ]
  • Onglet suivant : [ Maj + Right ]
  • Fermer l’onglet courant : exit

Plus d’Urxvt :

Vous recherchez comment configurer aux petits oignons Urxvt ?

$ man urxvt

Happy terminal ;) !

Lien :

Vus : 2394
Publié par Weedfast : 184