Le noir et blanc avec c2g

Ce nouveau billet est une traduction d'un article de Paul Wellner Bou lisible à l'adresse suivante : Black and White Conversion with GEGL’s c2g (color2gray) in GIMP. La dernière version de Gimp a apporté son lot de nouveautés dont un nouveau menu appelé "Opération GEGL...". GEGL sera la librairie graphique des futures versions de Gimp et offrira, entre autres, le support 16 bits.


La boite de dialogue GEGL c2g avec les paramètres par défaut

Parmi ces Opérations GEGL, il y en a une appelée c2g (color2gray). Ce traitement est assez lent, mais les résultats sont intéressants. Cela ressemble à du HDR ou du tone mapping mais uniquement sur du noir et blanc. C2g a déjà été testée par Rolf dans son podcast Meet The Gimp et Joel Cornuz a écrit un billet dans son Linux Photography Blog : “Could this be the ultimate black and white converter??”.


Image originale utilisée pour notre exemple

On trouve malheureusement beaucoup de mauvais exemples en cherchant le tag c2g sur Flickr. Jetez un oeil à ces images; cela ne vous rappelle pas le groupe HDR de Flickr ? Des Halos affreux, des images globalement fades aux contrastes plats et une lumière ennuyeuse. Mais, il y a une façon plus intéressante d'utiliser c2g, particulièrement sur les photos de paysage où il permet de récupérer de la matière et du contraste dans le ciel.

Comment utiliser c2g

Malheureusement il y a peu de documentation, seuls les paramètres les plus important sont expliqués sur le site de GEGL. En mettant les détails techniques de coté, je vais essayer de donner une courte introduction sur la manière de paramétrer c2g et les différents effets qu'on peu obtenir.

Radius

Comme cela est indiqué sur le site GEGL, ce paramètre est le rayon en pixel du radius qui sera pris en compte lors de l'opération de tone mapping. Vous pouvez imaginer le radius comme la taille de la zone de l'image qui sera modifiée. Concrètement, avec un petit radius le tone mapping et les halos seront plus visibles, les petites structures plus importantes et très dures avec des transitions très marquées. En augmentant le radius, le tone mapping et les halos seront moins importants. le résultat sera plus naturel. Les exemples suivants sont calculés sur une images 1800×1200 avec les paramètres par défauts mais avec différents radius. Sur la première photo le radius est de 100, 384 sur la seconde et 1100 sur la dernière.

Là vous voyez clairement qu'un radius de 100 pixel est vraiment trop petit. Les nuages dans la partie inférieures de la photo sont sombres au milieu, ce qui n'est pas naturel. Donc j'ai augmenté le radius a une taille qui couvre les nuages plus une partie des zones tout autour.
Bien sûr, la valeur du radius dépend de la taille de l'image et de la taille des sujets que vous avez. Cette valeur doit être suffisamment large pour couvrir des zones uniformes qui doivent rester sombres ou claires.

Samples (échantillons)


50 samples par itération

Plus il y a d'échantillons et plus les contrastes seront adoucis, en particulier les contrastes locaux. Les halos disgracieux seront aussi réduits et l'aspect générale de la photo sera plus réaliste. Cela réduit aussi drastiquement le bruit causé par c2g.

Iterations


60 itérations

Un grand nombre d'itérations ne fera pas beaucoup de différence. Cela réduit le bruit et les artefacts produits par c2g, mais ne changera pas énormément l'image.

Quelques recommandations

  • Évitez les halos! En utilisant un grand radius, beaucoup d'échantillons et sans trop pousser le curseur "strenght".
  • Faite attention de garder sombre ou clair les zones de la photo qui doivent le rester. Vous ne devriez pas utiliser un radius plus petit que ces zones. Dans le cas contraire, la lumière globale de votre photo sera identique partout (une image fade et ennuyeuse) et les contrastes locaux seront exagérés (une image agressive et chargée).
  • Soyez prudent. Cela vous aidera si vous attendez un ou deux jours avant de publier vos photos traitées avec c2g.
  • Le nombre de pixel a son importance. Même si vous prévoyez de re-dimensionner l'image après coup, utilisez la plus grande résolution possible pour améliorer la qualité.
  • Utilisez un petit nombre d'itérations pour la pré-visualisation, augmentez le quand vous produirez l'image final. Le bruit et les artefacts (des lignes similaires à des empruntes digitales) seront réduit.
  • Utilisez le plus de samples possible : autant que le résultat souhaité en nécessite. Cela adoucira un petit peu l'image, réduira le bruit et supprimera les artefacts causés par c2g.
  • Soyez patient. C2g est lent, en particulier si vous utilisez de grandes valeurs pour le radius, un grand nombre d'échantillon et d'itérations. Ne publiez pas de mauvaises images juste parce que vous ne voulez pas attendre un meilleur résultat.

Ma version finale (voir Flickr) est une combinaison entre la version traitée avec beaucoup d'itération et la version traitée avec beaucoup d'échantillons. La plus douce est utilisée en arrière plan et la version la plus contrastée est mise dans dans un calque au dessus avec une opacité réduite.


Version finale
Vus : 595
Publié par Retouche Libre : 56