Cheat – Un aide-mémoire sympa pour les syntaxes courantes et personnelles

cheat-1

Cheat est un petit script Python conçu dans le but de vous aider à mémoriser certains usages liés à la ligne de commande (yum, apt-cache, sed, awk, git, nmap etc..), grâce à un système d’aide-mémoire accessible directement depuis votre terminal. Alors bien entendu je sais déjà que pas mal d’ente-vous vont s’empresser de le signaler (à juste titre), c’est habituellement le rôle de « man » et de « –help ». Cheat est d’ailleurs bien moins efficace que ces derniers, sans être toutefois dénué de tout intérêt (vous verrez pourquoi plus bas). Nous allons voir comment procéder à son installation et comment l’utiliser.

Il va falloir dans un premier temps vous rendre sur cette page et vous procurer l’archive zip du programme. Une fois que c’est fait décompressez le contenu de l’archive dans le répertoire souhaité et rendez-vous dans celui-ci avec votre terminal (commande cd).

Entrez maintenant la ligne de commande suivante pour l’installer :

sudo python setup.py install

et vous voilà prêts à attaquer.

Pour afficher l’aide-mémoire d’une commande spécifique, il suffit d’entrer la commande « cheat », suivie du nom de la commande qui vous intéresse (« yum » par exemple) :

cheat yum

Ce qui devrait vous retourner un résultat de ce type :

lavachelibre@lavachelibre:~$ cheat yum
# To install the latest version of a package:
yum install
# To perform a local install:
yum localinstall
# To remove a package:
yum remove
# To search for a package:
yum search
# To find what package installs a program:
yum whatprovides
# To find the dependencies of a package:
yum deplist
# To find information about a package:
yum info
# List currently enabled repositories:
yum repolist
# To download the source RPM for a package:
yumdownloader –source
# (You have to install yumdownloader first, which is installed by the yum-utils package)
lavachelibre@lavachelibre:~$

Rien de bien compliqué quoi :)

Il y’a déjà pas mal de commandes prises en charge par Cheat mais le truc vraiment sympa avec ce script, c’est que vous pouvez en ajouter autant que vous le souhaitez. Ce point est très important car pour moi c’est ce qui va démarquer cheat de « man » ou « –help ».

En effet si ces derniers sont plus complets que Cheat, le fait de pouvoir faire évoluer l’aide-mémoire a un avantage certain quand vous avez besoin de vous rappeler de commande spécifiques. Celles-ci n’étant pas forcément présentes dans le manuel ou via l’option –help, cela peut vous être d’une aide précieuse et vous faire gagner énormément de temps. Il peut être très utile si vous officiez par exemple dans le domaine réseau, ou si vous avez besoin de commandes exotiques (quand vous développez par exemple).

Cheat n’est pas figé et vous pouvez vraiment l’adapter à votre sauce, afin de vous constituer un aide-mémoire perso de commandes « avancées » ou « très spécifiques à vos besoins ».

Si vous voulez en savoir plus sur les commandes prises en charge nativement par Cheat, vous pouvez vous rendre sur cette page. Cela vous donnera une bonne idée de la structure des fichiers et donc de la façon dont vous allez pouvoir les adapter à vos besoins.

En conclusion j’ai trouvé Cheat assez inutile en usage courant pour être honnête, mais vraiment très sympa en termes de possibilités d’évolution. Il y’a vraiment de quoi en faire un truc « perso » très sympa.

Amusez-vous bien.

source

flattr this!

Vus : 1412
Publié par La vache libre : 587