Geeksphone Peak+ sous Firefox OS : bisbille entre Mozilla et Geeksphone

Logo Firefox OSD'aucuns avaient remarqué que le récent smartphone grand public de Geeksphone, qui avait produit les deux ordiphones pour développeurs propulsés par une préversion de Firefox OS, le nouveau système d’exploitation mobile de Mozilla, Peak+ doublait la mémoire vive par rapport au Peak, le précédent smartphone le plus puissant des deux proposés aux développeurs, et n'arborait plus la mention « Firefox OS ». Grâce à Clubic, et à Mozilla qui les a contacté, nous avons aujourd'hui une explication :

Dos du Gecksphone Peak+Selon la fondation Mozilla qui nous a contactée ce matin, le Peak+ ne reposerait pas sur Firefox OS 1.1, comme nous l'avons écrit, mais sur la même version préliminaire de Boot to Gecko que les deux précédents smartphones réservés aux développeurs. La fondation précise que le Peak+ « n'est pas un appareil Firefox OS certifié ou supporté ».

Nous avons opposé ces arguments à Geeksphone, qui nous a répondu que ce n'était qu'« une histoire de marque ». Selon le fabricant, la marque Firefox OS ne serait utilisable que pour les terminaux adossés à des opérateurs, tel que le ZTE Open commercialisé par Movistar en Espagne. Mais d'un point de vue purement technique, le firmware des Geeksphone serait identique.

Mozilla n'a souhaité « ni confirmer ni réputer ces propos », sans plus de précision, ce qui peut sembler paradoxal pour une plateforme qui se veut ouverte. Rappelons que la politique de marque de Mozilla entraine également des complications pour la distribution Debian GNU/Linux, sur laquelle le navigateur Firefox est rebaptisé Iceweasel.

Dos du Gecksphone Peak avec Firefox OSLors de la publication de la certification Firefox OS par Mozilla, PC INpact reprenait les inquiétudes de The Verge :

Nos confrères de The Verge s’inquiètent cependant du pouvoir que détient réellement Mozilla sur l’imposition de son logo officiel. Il est tout à fait possible pour un constructeur de se servir de Firefox OS et de ne pas respecter les conditions. Même si le smartphone n’obtient pas la certification, et donc le logo, rien ne l’empêchera d’être commercialisé.

Comme dans d'autres domaines, Mozilla utilise le droit des marques pour faire respecter ses intérêts à ceux qui veulent profiter de sa notoriété. Il ne faut pas oublier que la logique des marques déposées oblige le titulaire de la marque à ne pas la laissée diluer pour lui conserver son caractère unique.

Malgré « des prérequis peu restrictifs », Mozilla et Geeksphone ne semblent pas s'être mis d'accord sur l'utilisation de la marque « Firefox OS » de Mozilla, ce qui n'empêchera pas le fabricant espagnol de proposer le système d'exploitation sous sa propre marque (identique ou légèrement modifié pour s'adapter au mieux à ses spécifications techniques) comme le font certains systèmes GNU/Linux avec le code de Firefox et Thunderbird comme le permet la triple licence libre MPL / GPL / LGPL sous laquelle ils sont distribués.

Bien sûr cette nouvelle péripétie liée aux marques de Mozilla, va faire hurler les libristes à la trahison (sans quelques bons arguments).

Voici quelques liens pour aller plus loin sur le sujet.

À lire sur BlogZiNet (cet article y fait l'objet d'une publication croisée) :

Sources et références

Crédit photo des téléphones : Geeksphone

Vus : 1518
Publié par mozillaZine-fr : 262