Quel DPL pour 2012 ?

Le temps passe vite, et cela fait déjà presque un an que Stefano Zacchiroli, dit Zack, a vu son mandat de Debian Project Leader (DPL) renouvelé. Sans concurrent en 2011, Zack est cette année en compétition avec Wouter Verhelst (candidat malheureux en 2007 et 2010) et Gergely Nagy (malheureux lui en 2004). Il a justifié sa nouvelle candidature par le proverbe italien “Non c’è due senza tre“, qui semble bien être l’équivalent de notre “Jamais deux sans trois”.

Le plus important est bien sûr de lire les programmes de chacun des candidats :

Les presque mille développeurs Debian sont maintenant libres de faire leur choix lors d’un vote utilisant la méthode Condorcet. Le nombre de trois candidats est un peu inférieur à la moyenne des années précédentes, qui est de quatre environ, mais il permet tout de même un belle campagne qui ouvre publiquement certains débats, que chacun peut suivre sur la mailing list debian-vote.

flattr this!

Vus : 1131
Publié par fgallaire : 58