Mes activités Debian en novembre 2011

Voici le récapitulatif mensuel de toutes mes activités gravitant autour de Debian. Si vous faites partie des personnes ayant fait un don pour soutenir mon travail (310,73 €, merci à tous !), c’est l’occasion de constater ce que je fais de votre argent. Sinon, c’est toujours quelques nouvelles intéressantes sur l’avancement de mes différents projets.

dpkg : la saga « Multi-Arch »

J’en connais beaucoup qui, tout comme moi, attendent impatiemment l’arrivée de multiarch dans unstable. Les choses avancent, pas aussi vite toutefois que je l’aurais espéré. Guillem a intégré la moitié de la branche entre le 24 octobre et le 6 novembre, après quoi la majorité du travail a été effectuée dans son dépôt personnel sur la branche pu/multiarch/master.

J’ai examiné son dépôt de temps en temps, dans la mesure où il ne m’a pas informé de ses avancées. J’ai ainsi pu noter des modifications les 10, 19, 23 et 28 novembre, ainsi que le 1er décembre.

Voilà un certain temps, Guillem avait annoncé des « modifications d’interface », mais n’a communiqué depuis qu’à propos d’un passage de l’option --foreign-architecture (à déclarer dans /etc/dpkg/dpkg.cfg) vers la commande explicite dpkg --add-architecture. Cette dernière n’ayant besoin d’être appelée qu’une seule fois (cf. ce mail). Au jour d’aujourd’hui (2 décembre), aucun autre mail évoquant des modifications d’interface n’a été envoyé.

J’ai passé en revue le travail de Guillem le 23 novembre et essayé de lancer le code de sa branche. La journée entière fut consacrée à traquer les régressions et à soumettre les correctifs correspondants à Guillem. Un tel travail fut rendu relativement simple grâce à la suite de tests que j’ai créé lorsque j’ai développé ma propre branche.

Toutes les anomalies rapportées à Guillem ont été corrigées dans la dernière version de sa branche, bien que les correctifs appliqués soient légèrement différents de ceux que j’avais soumis.

dpkg : rétro-portage vers Squeeze

En début de mois, j’ai envoyé ce que je pensais être un rétro-portage très consensuel de dpkg 1.16.1.1. Les événements ont montré que j’avais tort !

Après quelques discussions, je pense que nous sommes tombés d’accord sur le fait que seuls les rétro-portages de dpkg-dev et libdpkg-perl étaient acceptables. Mon but n’était pas d’apporter la toute dernière version de dpkg aux utilisateurs, mais de permettre aux mainteneurs de rétro-porter leurs paquets en tirant profit des dernières fonctionnalités de dpkg-dev >= 1.16 (telles que les drapeaux de compilation renforcée, les extraits de makefile fournis par /usr/share/dpkg/ ou l’interface améliorée de dpkg-buildflags).

En conséquence, j’ai modifié le paquet source pour squeeze-backports afin de compiler uniquement dpkg-dev et libdpkg-perl. Chose faite le 23 novembre, le paquet attend maintenant dans la file « NEW » qu’un administrateur le prenne en charge.

Travaux dpkg divers

J’ai intégré le patch de Colin Watson qui permet de vérifier les dépendances de compilation sur des architectures étrangères (en tenant compte du statut « Multi-Arch » de chaque paquet listé).

J’ai publié la version 1.16.1.2 de dpkg, comportant deux corrections mineures qui attendaient dans la branche sid. Je tenais à m’en débarrasser pour libérer la voie à un nouvel « upload » pour la version 1.16.2 avec le support multi-architecture. Le paquet venant juste de migrer vers testing, tout va bien.

Une journée entière a été consacrée au tri des bogues dpkg sur Launchpad, et nous en sommes maintenant à moins de 77 bogues. Un grand nombre d’entre eux étant tagués « incomplet », il est probable qu’ils expirent dans deux mois.

Le cahier de l’admin Debian

eBookUn des chapitres du livre a été rendu librement consultable, ce qui permet de se faire une idée de la qualité de celui-ci. Ce chapitre couvre les outils APT de manière approfondie : je parie que même vous qui me lisez régulièrement pourriez apprendre à sa lecture sur apt-get/aptitude !

La campagne de financement sur Ulule a pris fin ce 28 novembre, et nous avons rassemblé 24835€, grâce à 675 donateurs. De cette somme, 14395€ ont été versés au titre de la libération du livre, tandis que le complément correspond aux différentes récompenses offertes ou pré-commandes.

La traduction de ce livre est donc chose acquise (nous venons juste de la commencer), au contraire de sa libération sous une licence libre. Mais ne désespérez pas, puisque la campagne de libération continue comme prévu jusqu’à ce que l’objectif des 25000€ soit atteint !

Cette campagne permanente sera hébergée sur le site du projet plutôt que sur Ulule. A noter que toute contribution d’au moins 10€ vous garantit l’envoi d’une copie du livre électronique dès qu’il sera disponible, et ce même si l’objectif des 25000€ n’est pas encore atteint.

Système de suivi des paquets (PTS)

J’ai soumis, en début de mois, deux idées d’améliorations du PTS (Package Tracking System) :

  • Afficher les bogues ouverts correspondant à des objectifs pour la publication (n°647258)
  • Afficher un avertissement lorsque le paquet est impliqué dans une transition en cours afin d’éviter une mise à jour qui perturberait cette dernière (#647901).

Si vous codez et souhaitez commencer à contribuer à Debian et son équipe Qualité, ces bogues pourraient être un bon début. :-)

J’ai été en contact pour ces deux tickets avec la Release Team, étant donné qu’ils ont besoin tout deux en entrée de données structurées en provenance de cette équipe. Merci à Meddi Dohguy et Niels Thykier pour leur aide.

Le débat concernant la « re-localisation » du PTS a ressurgi un peu plus tard dans le courant de ce mois. Pour des raisons historiques, le PTS était hébergé sur master.debian.org, de concert avec le BTS (Bugs Tracking System – Système de Suivi des Bogues). Ce dernier a maintenant sa machine dédiée et il n’y a plus de raison pour que le PTS soit séparé du reste des services d’Assurance Qualité hébergés sur qa.debian.org (actuellement quantz.debian.org). Nous nous sommes occupés (Martin Zobel Helas et moi) de planifier sa migration, que nous avons exécutée le 19 novembre. Elle s’est parfaitement bien déroulée et pratiquement personne n’a remarqué le changement (seule une dépendance non documentée était manquante, ce qui brisa l’interface SOAP).

Travaux d’empaquetage divers

WordPress était non fonctionnel dans Ubuntu, en plus de ne plus être proprement synchronisé avec Debian, et ce du fait d’un changement quasi-inutile de leur côté. J’ai donc demandé une synchronisation, de sorte que la version de Debian soit importée dans Ubuntu.

J’ai sponsorisé l’upload de docbook-xsl 1.76.1, qui m’était utile pour Publican. J’ai ensuite uploadé Publican et ai découvert que la suite de tests levait un bogue dans fop (consigné dans le bogue n°649476). J’ai temporairement désactivé cette dernière et ait envoyé Publican 2.8 dans unstable. En parallèle, j’ai soumis deux autres bogues upstream et leurs correctifs pour des problèmes que j’ai découvert alors que j’essayais de générer le chapitre librement consultable de mon livre (cf. ici et ici).

J’ai uploadé nautilus-dropbox en version 0.7.1 et corrigé le bogue n°648215 du même coup. J’ai également procédé à un non-maintainer upload de bison afin de corriger un bogue critique pour la publication ouvert depuis longtemps, et qui m’a encore touché durant une mise à jour (cf. le bogue n°645038).

J’ai déposé sur experimental une nouvelle version de gnome-shell-timer compatible avec GNOME 3.2. J’en ai profité pour installer depuis experimental les quelques paquets GNOME 3.2 non encore disponibles dans unstable

Merci

Au mois prochain pour un nouveau résumé de mes activités !

Ceci est une traduction de mon article My Debian Activities in November 2011 contribuée par Weierstrass01.

Aucun commentaire pour le moment | Vous avez aimé ? Cliquez ici. | Ce blog utilise Flattr.

Vus : 701
Publié par Raphaël Hertzog : 80