Ubuntu a t-il un avenir face à la montée du cloud computing?

Ubuntu a t-il un réel avenir face à la montée du cloud computing avec comme gourou le géant Google?


Je me suis posé cette question il y a quelques heures pendant que j'étais en train de lire mes flux rss sur google reader. J'ai regardé mon écran, j'ai posé les yeux sur mon navigateur et je me suis rendu que je n'avais que des applications web lancées; google reader, google music, gmail, yahoo, facebook, google+, monae, google doc, youtube.
C'est à la fois étonnant et effrayant quand je me rend compte comment ma migration a été rapide, délicate et non intrusive. Quand j'allume mon ordinateur aujourd'hui, la première des choses que je fais est de lancer mon navigateur et ensuite mes applications webs (sauf quand je dois faire du code ou utiliser gimp). C'est systématique et je me rend compte que de plus en plus de personnes autour de moi s'y mettent également.
Suivant l'évolution des choses, je me demande si la manière dont les systèmes d'exploitations sont vus et conçus ne devrait pas évoluer. Google a anticipé les choses en lançant il y a quelques mois son système d'exploitation ChromeOS déployé sur son propre matériel le Chromebook.
Ce système est entièrement conçu pour fonctionner dans les nuages. Les données sont stockées dans le cloud via les applications de google comme doc, gmail, calendar, music...
La firme de mountain view pourrait bien se tromper sur l'avenir de l'ordinateur (Si elle n'est pas en train de l'orienter elle même! ), mais une chose est claire aujourd'hui, c'est que nos matériels n'ont plus réellement besoin d'être des bêtes de calculs pour satisfaire les utilisations de l'utilisateur lambda (hormis les jeux et quelques applications super-spécialisées). Les data-centers qui hébergent nos applications s'en chargent à merveille.
C'est donc en fonction de ces données actuelles que notre ubuntu devrait axer ses roadmaps et non pas avoir pour objectifs de faire plus beau que Microsoft ou d'ajouter un petit bouton "compte micro-blogage" dans le menu  sur le coté (que je n'ai jamais utilisé soit dit en passant).
Je trouve que les choses ont assez évolué et que nous sommes à un tournant décisif de l'histoire de l'informatique, là où tout se réinvente. Si on se contente de suivre, on sera en train de recopier windows 7 dans les deux prochaines versions de ubuntu et ensuite en train de tout réécrire parce que microsoft, apple ou google auront changé la vision de leurs OS.

C'est bien beau tout ces constats et toutes ces critiques mais qu'est ce que tu proposes à ubuntu dans ses futures versions?

La première des choses que Canonical devrait faire pour se réinventer est d'oublier ubuntu tel qu'il est aujourd'hui parce que selon moi, la majeure partie des applications de bureau sont vouées à une mort certaine dans (très) peu de temps. Les services de musique online (Icloud, google music, amazon music...) tueront banshee et compagnie à coups de hache. Calendar se fera Evolution ou Thunderbird. Microsoft office 365 ou encore google doc achèveront LibreOffice et openOffice si ceux ci ne se ressaisissent pas.

J'entends déjà les défenseurs farouches du libre crier au scandale; Le principal défaut de toutes les offres que je viens de citer plus haut : La confidentialité des données. Et effectivement je donne raison à ceux qui se posent ces questions. Qu'adviendra t-il de nos données? Quelles garanties a t-on que nos données ne seront pas utilisées par les tiers à des fins commerciales ou pire!
deux cas sont à envisager :

  • On prend le risque et on accepte de confier nos données aux grandes firmes ( comme on l'a d'ailleurs fait avec notre argent et les banques :D ) parce qu'il n'y a pas de réelle alternative sur le marché.
  • On se remue les méninges et on trouve un moyen d’éviter la catastrophe.

Actuellement, vu l'état des choses, le premier cas est le plus probable. Mais si des changements s'opèrent dès maintenant, il y a des chances qu'on ne soit pas (encore) en train de courir pour rattraper les grands du secteur dans les années à venir.

Voici comment je vois un ubuntu qui pourrait réussir pour de vrai dans le futur:

  • Il faudrait que le système fusionne les deux projets ubuntu actuels :
    • La version classique
    • Et la version serveur simplifiée avec au moins un serveur web
  • Sur le système, on pourra installer plusieurs applications web qui seront accessibles localement et via n'importe quel autre navigateur classique.
  • Les applications de bases pourront être : 
    • Une web app pour administrer le système (local et à distance)
    • Une web app qui permettrait d'avoir accès à ses fichiers (local et à distance)
    • Une web app pour écouter la musique (local et à distance)
    • Une web app pour la messagerie (du genre évolution ou thunderbird)
    • LibreOffice devrait créer une web app compatible avec son application de bureau.
    • Les applications de bureau seront disponibles pour les récalcitrants mais ne seront pas mis en avant.
  • Dans le cas où ces web apps ne pourront être codées par les ingénieurs de chez canonical, ils pourraient quand même soutenir les projets de webs app libres de la communauté comme ils le font en ce moment avec evolution, banshee, libreoffice...
  • Avec un tel système, chacun aura ses données en sécurité chez soi et disponibles partout ( A condition d'avoir l'ordinateur en marche à tout moment)

Ma vision pour ubuntu n'est peut être pas la bonne, mais je reste persuadé chaque jour qui passe que la route prise par canonical actuellement pour ubuntu n'est pas la meilleure et qu'elle devrait être repensée.
Vus : 2604
Publié par kamagatos : 45