Midori (v. Windows) : Un navigateur qui coule plus, que navigue

Midori est un navigateur sous GNU/Linux qui commence à être de plus en plus connu, j’ai découvert il y a peu qu’il tournait sur Windows. J’ai donc regardé ce que cette version avait dans le ventre.

1 – Je navigue, tu navigues, il coule

Le but d’un navigateur web, c’est de naviguer sur le web. Hors il semblerait que Midori ne suive pas cette règle. Certaines pages se chargent à la vitesse de l’éclair d’autres, heu comment dire ? Ça rame à mort ! Puis il plante avec le JavaScript… bizarre sachant que ce dernier est activé. Les animations JavaScript comme un simple slider, ne fonctionnent pas. Par contre, avec une application javaScript bien lourde, bien complexe comme netvibes… Midori tourne rond, il semble même plus réactif que Chrome/Firefox.

Trop simple, il choisit de planter. Mais, si c’est super lourd il fonctionne. Où est la logique ?

Le rendu n’est pas optimal, pour des raisons que j’ignore il ne charge pas tout. Puis certains sites sont de vulgaires pages blanches (enfin écran blanc). (Par exemple Presse Citron)

Il plante donc avec le JavaScript mais, aussi parfois sur du CSS… Bizarre car il fait tourner presque bien certaines animations en CSS3. (http://dhoko.free.fr/dev/)

2 – Il était une fois le scroll, une fenêtre et une plume

Midori est un navigateur un peu particulier, lorsque l’on redimensionne une fenêtre on a un peu l’impression de changer de dimension. Le soft affiche de belles bandes noires, il se freeze et le rendu dérape. (Oui il y a un message subliminal dans cette image… ;) ).

Une des révolutions de l’informatique fut l’invention du scroll. Ça fonctionne partout mais, sur Midori, on a plus l’impression de pousser une voiture sans roues… ça rame quelque chose de bien. Dommage, car ça se produit sur la majorité des sites web que l’on peut charger.

On termine sur une douce note, la consommation de mémoire et CPU est vraiment très basse, avec des onglets et après quelques minutes : 55Mo.

3 – Relativisons un peu quand même

C’est une version qui n’est pas stable je pense bien, le comportement aléatoire du logiciel est donc normal. Pour le moment : À fuir.

À prendre avec un peu de recul, il y a quand même de l’humour dans ce post. Cela dit quand je vois comment cette version est en carton je rigole jaune. Vous connaissez Arora ? Bah sous Windows ça fonctionne rudement bien (dans ta face Midori !).

Merci à urcadox pour ses remarques.

Vus : 1402
Publié par Dhoko : 73