Camera Module 3, un nouveau module caméra 12 MP à 25$ pour le Raspberry Pi.

Photo du module camera pi 3

Lancée dans une relative discrétion, la troisième révision du module officiel de caméra pour le Raspberry Pi, annoncé sous le nom Camera Module 3, vient mettre à jour l’offre vidéo autour du raspberry. Au programme, nouvelles fonctionnalités, meilleure résolution et auto-focus. Petit tour d’horizon des nouveautés proposées.

Voir le prix chez Kubii Voir le prix chez Amazon

Passage d’un capteur de 8 à 12 Méga Pixels pour une meilleure résolution.

Première évolution et sans doute la plus notable pour les non initiés, le passage d’un capteur Sony IMX219 de 8 MP qui équipait jusqu’à présent le Raspberry Pi Camera V2, à un nouveau capteur, toujours de chez Sony, le IMX708, cette fois de 12 MP.

Pour rappel, le nombre de mégapixels correspond au nombre de photo-récepteurs (des récepteurs de lumière) présents physiquement sur le capteur. Une augmentation du nombre de mégapixels en conservant la taille du capteur devrait donc entrainer une meilleure résolution et se traduire par une image plus nette.

Vidéo de présentation du nouveau module Pi Camera 3.

Comme par le passé, en plus du module de base, deux déclinaisons sont également proposées.

Une première nommée NoIR, sans filtre infrarouge et destinée à filmer dans le noir, en y ajoutant des LEDs ou projecteur infrarouge. Et une seconde, baptisée Wide, qui proposera un optique grand angle pour filmer avec un angle de vue de 120° au lieu de 70° de base du module. Les deux options pouvant être combinées.

Plus que des mégapixels, une plage dynamique élargie, pour une meilleure luminosité.

S’il s’agit d’une mesure très connue du grand public, le nombre de mégapixels n’est, évidemment pas le seul aspect qui détermine la qualité d’un capteur photo. Ainsi, ce nouveau capteur devrait apporter une autre amélioration bienvenue, une plus grande plage dynamique.

Pour simplifier, la plage dynamique ou « Dynamic Range », correspond à la différence maximale de luminosité qu’un capteur peut enregistrer lors d’une même prise de vue.

Image avec une large plage dynamique.
Grâce à une plage dynamique large, comme sur cette photo, il est possible de capturer beaucoup d’informations et en post traitement de retrouver énormément de détails sur l’image.
(Image de base à gauche, image après post traitement à droite).

Une meilleur plage dynamique signifie donc des photos plus lisibles, avec une restitution plus fidèle des ombres et, dans une certaine mesure, des couleurs.

Le Camera Module 3 dispose enfin de l’autofocus !

Grosse nouveauté par rapport aux versions précédentes, le caméra pi 3 ajoute le support, attendu de longue date, de l’autofocus.

Si le module caméra du raspberry est globalement une très bonne solution en terme de rapport qualité/encombrement/prix, l’absence d’autofocus a toujours été un des gros manques de ce module.

Ainsi, si filmer une scène à mi-distance donnait généralement de très bons résultats, il était assez compliqué de filmer des plans avec des objets se rapprochant et s’éloignant de l’objectif, ou de filmer des gros plan macro.

Caméra officielle de la Raspberry Pi
Sur les anciennes versions du Pi Camera, il était possible, même si risqué/déconseillé, de dévisser légèrement la lentille pour modifier le focus et notamment pour faire des gros plans macros.

S’il fallait pour l’instant adapter le focus via des réglages logiciels, ou manuellement en vissant et dévissant la lentille de la caméra, au risque d’abimer le capteur, il ne sera désormais plus nécessaire de recourir à ces différentes astuces, l’auto-focus se chargeant lui même de la mise au point.

Les utilisateurs conserveront évidemment la possibilité de « forcer » un focus particulier au niveau logiciel.

Augmentation du nombre d’images par seconde en mode vidéo

Dernière amélioration notable, le Pi Camera 3 permettra désormais de filmer en 50 FPS en Full HD, contre 25 FPS sur la version précédente.

Si cette amélioration sera probablement assez anecdotique pour des usages industriels (encore que certains cas puissent en tirer profit) ou de vidéo surveillance, la chose sera tout à fait utile pour les personnes désireuses d’utiliser le Raspberry Pi et sa caméra pour un usage davantage tourné vers l’artistique.

Reste à voir si le traitement du flux vidéo et la capacité de calcul du raspberry suivent les 50 images par seconde.

Au final, une mise à jour simple mais efficace, qui devrait trouver sa place.

En conservant la même recette et en se basant sur les acquis tout en améliorant l’existant, la fondation propose un produit simple mais efficace, qui devrait rapidement trouver sa place et remplacer tout en douceur les produits précédents.

Le prix reste inchangé, à 25$. La taille du module reste la même (il sera légèrement plus épais), ce qui permet donc d’utiliser les boitiers, et autres supports physiques des générations précédentes.

Boitier pi zero avec camera
Les boitiers dédiés ou embarquant une caméra, comme celui du Raspberry Pi Zero seront toujours compatibles.

Enfin, en ajoutant l’auto-focus, la fondation vient régler ce qui était le dernier gros point noir de son module et propose un produit qui devrait répondre à la vaste majorité des besoins.

Vous pouvez dès à présent retrouver le Pi Camera 3 en vente, que ce soit chez des vendeurs tiers, ou directement chez kubii.fr.

Lire l'article complet : Camera Module 3, un nouveau module caméra 12 MP à 25$ pour le Raspberry Pi.

Vus : 30
Publié par RaspbianFrance : 120