Astuces de configuration de PHP

Traduction de l'article PHP Configuration Tips.

Cet article regroupe les informations actualisées qui ont été publiées ici au cours des dernières années.

RHEL 7 fournit le serveur HTTP Apache  version 2.4 et PHP version 5.4.

Le configuration la plus commune pour Apache et PHP utilise mod_php, mais présente quelques limites et inconvénients :

  • une seule version de mod_php peut être utilisée
  • mod_php tourne dans le processus httpd, sans isolation
  • mod_php n'est supporté que pour le MPM prefork

Cet article explique comment déléguer l'exécution des scripts PHP à un service d'arrière plan utilisant le protocole  FastCGI, comment utiliser une version récente de PHP, comment utiliser plusieurs versions de PHP, et comment améliorer les performances d'Apache..

Le paquet du serveur HTTP d'apache disponible dans RHEL fournit l'ensemble des fonctionnalités nécessaires pour une telle configuration.

1. Basculer vers php-fpm

1.1. Supprimer mod_php

Il est conseillé de supprimer ou de désactiver mod_php afin de réduire la consommation mémoire de chaque processus httpd.

Vous pouvez soit désinstaller le paquet php, qui ne contient que ce module

yum remove php

ou simplement le désactiver en commentant la directive LoadModule directive dans le fichier /etc/httpd/conf.modules.d/10-php.conf.

# disabled # LoadModule php5_module modules/libphp5.so

1.2. Installer php-fpm

Vous pouvez maintenant installer php-fpm et activer son service

yum install php-fpm
systemctl start php-fpm
systemctl enable php-fpm

Remarque: le paquet php-fpm est disponible dans le canal optional, qui doit donc être activé.

Pour configurer l'exécution des scripts PHP, modifiez ou créez le fichier de configuration /etc/httpd/conf.d/php.conf :

Les lignes suivantes interdise l'accès aux fichiers .user.ini depuis les clients Web!

  <Files ".user.ini">
    Require all denied
  </Files>

Activation de la gestion du Multiviews par php:

  AddType text/html .php

Ajouter index.php à la liste des fichiers utilisés pour fournir le contenu d'un dossier :

  DirectoryIndex index.php

La ligne suivante active les entêtes d'autorisation :

  SetEnvIfNoCase ^Authorization$ "(.+)" HTTP_AUTHORIZATION=$1

Rediriger l'exécution des scripts PHP vers le service FPM

  <FilesMatch \\.php$>
    SetHandler "proxy:fcgi://127.0.0.1:9000"
  </FilesMatch>

Si des directives php_value sont présentes dans ce fichier, vous devez les supprimer, elles ne concernent que mod_php.

Vous pouvez maintenant redémarrer le serveur web et, avec une simple page de test

<?php phpinfo();

vérifier qui PHP est désormais exécuté à par le service FastCGI:

  PHP Version 5.4.16
  Server API= FPM/FastCGI

1.3. Réglages de PHP

Le fichier de configuration principal est /etc/php-fpm.conf, qui contient beaucoup de commentaires expliquant chaque option.

FPM peut exécuter plusieurs services (pool), chacun exécutant les scripts PHP avec des options pouvant être différentes, le fichier de configuration du service par défaut (www) est /etc/php-fpm.d/www.conf, qui contient aussi de nombreux commentaires.

1.3.1. php_value, php-flag

Les options de PHP peuvent être configurées en utilisant les directives php_value, php_admin_value, php_flag et php_admin_flag :

  • avec mod_php,  dans les fichiers de configuration d'Apache
  • avec FPM, dans les fichiers de configuration des services (pool)

1.3.2. .htaccess

Les options peuvent, en plus, être définies pour un dossier spécifique :

  • avec mod_php, en utilisant un fichier .htaccess
  • avec FPM, en utulisation un fichier .user.ini (les mot clés php_* ne sont pas nécessaires).

1.3.3. Réglages des processus

FPM fonctionne en service et lance plusieurs processus pour gérer les différentes requêtes en parallèle, il existe plusieurs modes :

  • pm = ondemand, un processus est lancé uniquement lors d'une nouvelle connexion, et arrêté lorsqu'il n'y a pas d'activité, ce mode est  adapté pour les environnements de développement
  • pm = dynamic, un groupe de processus est toujours en fonctionnement, plus de processus seront démarrés en cas de besoin, ce mode adapté à la production
  • pm = static, un nombre fixe de processus est toujours présent, ce mode est adapté à la production et peut améliorer les performances

1.4. Réglages du Serveur HTTP Apache

1.4.1. Mode threadé

Par défaut, le serveur HTTP apache utilise un ensemble de processus pour gérer les requêtes entrantes (MPM prefork).

Comme nous n'utilisons plus mod_php, nous pouvons basculer sur un MPM threadé (worker ou event), et c'est un ensemble de threads qui gérera les requêtes, réduisant le nombre de processus, la consommation mémoire, et améliorant les performances, en particulier lorsqu'il s'agit de servir de nombreux fichiers statiques.

Changer le MPM utilisé dans le fichier de configuration /etc/httpd/conf.modules.d/00-mpm.conf :

  # disabled # LoadModule mpm_prefork_module modules/mod_mpm_prefork.so
  # disabled # LoadModule mpm_worker_module modules/mod_mpm_worker.so
  LoadModule mpm_event_module modules/mod_mpm_event.so

1.4.2. Unix Domain Socket

Par défaut, FPM écoute sur un socket réseau, mais il peut aussi utiliser un socket local (UDS), ce qui peut améliorer sensiblement les performances :

Dans la configuration du service (pool) FPM :

  listen = /run/php-fpm/www.sock
  listen.owner = apache
  listen.mode = 0660

Dans la configuration du serveur Apache :

  SetHandler "proxy:unix:/run/php-fpm/www.sock|fcgi://localhost"

1.4.2. Séparation du frontal et des serveurs applicatifs

Par défaut, FPM écoute les requêtes entrantes sur un socket réseau local, il est évidement possible d'utiliser un serveur séparé, une machine virtuelle ou un conteneur (une instance docker)

Dans le configuration du service (pool) FPM :

  listen = 10.0.0.2:9000
  listen.allowed_clients = 10.0.0.1

Dans la configuration du serveur Apache :

  SetHandler "proxy:fcgi://10.0.0.2:9000"

1.4.3 Plusieurs serveurs applicatifs

Pour traiter plus de requêtes simultanément, vous pouvez désirer répartir la charger entre plusieurs serveurs PHP, ce qui est très facile.

Exemple de configuration du serveur Apache avec 3 serveurs applicatifs :

  # Création du répartiteur de charge
  <Proxy balancer://phpfpmlb>
    BalancerMember fcgi://10.0.0.2:9000
    BalancerMember fcgi://10.0.0.3:9000
    BalancerMember fcgi://10.0.0.4:9000
  </Proxy>
  # Redirection de l'exécution des scripts PHP
  <FilesMatch \\.php$>
    SetHandler "proxy:balancer://phpfpmlb"
 </FilesMatch>

2. Utilisation d'une version récente de PHP

RHEL fournit PHP version 5.4, qui était la version courante lors de la publication de RHEL-7, mais qui peut être trop ancienne pour des projets récents.

Les versions 5.6, 7.0 et 7.1 de PHP sont maintenant supportées sur RHEL, fournies dans le produit Red Hat Software Collections (RHSCL).

Dans l'example ci-dessous, nous utiliserons la version 7.0, mais s'applique à l'identique pour les autres versions.

2.1. Installation

Installation de la  Software Collection, après avoir activé le canal RHSCL:

  yum install rh-php70

Installation du service FPM service pour cette version:

  yum install rh-php70-php-fpm

Installation des extensions supplémentaires nécessaires :

  yum install rh-php70-php-mbstring rh-php70-php-pgsql rh-php70-php-opcache

Astuce : comparer la liste des extensions disponibles, pour s'assurer que tout ce qui est nécessaire est présent.

  php --modules | tee /tmp/54
  scl enable rh-php70 'php --modules' | tee /tmp/70
  diff /tmp/54 /tmp/70

Astuce : ne jamais se fier au nom des paquets, mais préférer le nom des extensions (e.g. php-mysqli ou rh-php70-php-simplexml), en effet le découpage des paquets peut changer entre les versions.

2.2. Utiliser une nouvelle version de PHP

Lorsqu'on utilise FPM, c'est aussi simple que d’arrêter l'ancien service et de démarrer le nouveau:

  systemctl stop  php-fpm
  systemctl start rh-php70-php-fpm

2.3. Paquet additionnels

Les Software Collections fournissent les même extensions que les paquets standards de RHEL.

Les utilisateurs sont habitués à trouver des extensions supplémentaires dans le dépôt EPEL, de la même manière, des extensions sont disponibles dans le dépôt communautaire centos-sclo-sclo, pour plus d'information, cherchez sclo-php sur le site https://www.softwarecollections.org/.

3. Utiliser plusieurs versions de PHP

Puisque l'exécution de PHP est redirigée version le service FastCGI service par la directive SetHandler, elle peut être définie pour chaque hôte virtuel, chaque projet ou chaque dossier.

Dans l'exemple ci-dessous, nous utiliserons PHP version 5.4 du système de base (pour des applications anciennes, qui a été configuré précédemment)  et PHP version 7.1 simultanément.

3.1. Installation

Installation de la Software Collection, après avoir activé le canal RHSCL:

  yum install rh-php71 rh-php71-php-fpm rh-php71-php-mbstring rh-php71-php-opcache ...

Configuration de FPM pour écouter sur un port différent de celui utilisé par le service php-fpm service par défaut, dans le fichier /etc/opt/rh/rh-php71/php-fpm.d/www.conf.

  listen = 127.0.0.1:9071

Configurer SELinux pour ne pas bloquer ce port :

  semanage port -a -t http_port_t -p tcp 9071

Démarrer le service :

  systemctl start rh-php71-php-fpm

Il est désormais possible de choisir la version de PHP utilisée pour chaque dossier dans le fichier de configuration du serveur Apache :

Exemple:

  # Utiliser PHP 7.1 par défaut
  <FilesMatch \\.php$>
    SetHandler "proxy:fcgi://127.0.0.1:9071"
  </FilesMatch>
  # Utiliser PHP 5.4 pour une ancienne application
  <Directory /var/www/html/old>
    <FilesMatch \\.php$>
      SetHandler "proxy:fcgi://127.0.0.1:9000"
    </FilesMatch>
  </Directory>

4. Conclusion

J'espère que ce petit article a mis en évidence les nombreux bénéfices de basculer sur FPM pour vos applications PHP:

  • isolation des processus entre le frontal web (httpd) et les serveurs applicatifs (fpm)
  • amélioration des performances
  • utilisation des versions modernes de PHP
  • utilisation de plusieurs versions de PHP
Vus : 450
Publié par Remi Collet : 65