Radiotray, une application toute simple pour écouter les webradios

Petit mot de Benoît alias Ordinosor

Bonjour à tous

Il y a quelques semaines, j’avais lancé un appel pour annoncer que j’ouvrais les portes de Miamondo à toutes celles et tous ceux qui souhaitaient y publier des articles en rapport avec la galaxie du Libre et la planète Linux. Je ne voulais plus continuer à travailler tout seul dans mon coin et je souhaitais que ce blog évolue vers quelque chose de plus élaboré.

Eh bien, figurez-vous que j’ai été entendu puisque je viens d’être rejoint par le Castillan et que ce dernier publie ici-même son premier article. L’introduction est identique au mot près, à un court article paru sur framalibre mais il ne s’agit nullement d’un plagiat puisque c’est lui-même qui l’avait rédigé.

L’article qu’il publie aujourd’hui est beaucoup plus complet. Merci donc au Castillan que je suis heureux d’accueillir sur mes terres. Il va falloir que je modifie la bannière du site mais également que je remplace la page « À propos de l’auteur » par « À propos des auteurs ».

Le Castillan a publié de nombreux articles sur IT-Connect.fr. Je lui laisse le clavier…

Radio Tray

Radio Tray est une petite application légère d’une extrême simplicité et qui permet d’écouter les radios Internet. Cette application écrite en Python s’exécute et s’intègre directement dans le tableau de bord (ou barre des tâches) d’un système Linux. Ces caractéristiques sont :

  • hyper simple à utiliser et à paramétrer,
  • s’adapte à la plupart des formats audio (s’appuie sur la librairie « gstreamer »),
  • supporte le « drag & drop » d’URLs,
  • supporte les « playlist » au format PLS (Shoutcast/Icecast), M3U, ASX, WAX, WVX,
  • extensible par le biais de plugins.

NB : On entend par « Radio Internet » des radios FM qui diffusent également au travers d’Internet ou des Radios qui n’émettent pas sur la bande FM (ou AM) et qui ne sont disponibles qu’au travers d’Internet.

radiotray

Installation

Cette application (radiotray) est présente dans les dépôts officiels des principales distributions Linux. Sinon, vous trouverez les sources ici : http://radiotray.sourceforge.net/.

Lancement de l’application

Au lancement de l’application (/usr/bin/radiotray) il n’y a pas d’interface graphique qui s’ouvre mais juste une icône qui vient se placer dans le tableau de bord. En cliquant sur l’icône, on obtient un menu permettant d’accéder aux stations de radios pré-enregistrées, aux préférences de l’application, aux plugins ainsi qu’à la fermeture de l’application. Ajoutez ce programme à la liste des applications qui s’exécutent au démarrage de votre session, c’est tellement plus pratique !

Capture du 2017-03-23 14-45-54

NB : En fonction de l’aménagement de votre environnement de bureau, vous pouvez choisir l’endroit où l’icône de l’application apparaît : soit une icône dans la zone de notification (valeur par défaut) ou soit un indicateur d’application (techniquement « systray » ou « appindicator »). Pour paramétrer cela, ouvrez un terminal et lancez radiotray –config, puis suivez les instructions.

Paramétrage

Le paramétrage se fait au travers d’une interface graphique minimaliste et efficace qui permet :

– d’ajouter/modifier/retirer un flux radio (Menu Préférences / Configurer les radios) et d’agencer les flux radio en les regroupant éventuellement par « famille » (par groupes), exemple : Radios Françaises, Radios étrangères,

– de sélectionner les plugins à activer ou à désactiver.

Cliquer pour visualiser le diaporama.

Plugins

Les plugins sont à activer par le biais du menu (Plugins / Configurer les plugins). Les plugins livrés par défaut sont :

  • Sleep Timer qui permet de s’endormir en musique. Radiotray stoppera la diffusion à la fin du compte à rebours (à paramétrer, en minutes, manuellement dans /radiotray/plugins/sleeptimer.config qui est un fichier qui doit se trouver dans vos préférences locales (.local/share/radiotray pour un système debian par exemple),
  • StationSwitcher, gadget qui permet en un seul clic à partir du menu, de passer à la station suivante, bref de zapper,
  • HelloWorld, gadget qui permet juste de s’assurer que les notifications fonctionnent bien dans votre environnement de bureau,
  • Notifications, plugin activé par défaut (c’est le seul) et qui affiche, dans votre « Zone de notifications », le titre du morceau joué,
  • Mate Media Keys, plugin qui comme son nom l’indique, permet d’utiliser les fonctions (start, play , pause,…) spécifiques à l’environnement de bureau Mate,
  • Gnome Media Keys, idem ci-dessus mais pour Gnome,
  • History, qui affiche l’historique des morceaux écoutés au cas où vous n’auriez pas eu le temps de noter le titre de la chanson qui vient de vous « mettre les poils » !

En pratique

L’application Radio Tray est livrée avec quelques stations de radios pré-programmées. Bien qu’il y en ait d’excellentes dans le lot (telles « Radio Paradise » ou « New Dance Radio » pour les teufeurs…) vous ne trouverez pas de stations françaises. Pas de panique ! Vous allez pouvoir rajouter très facilement vos radios préférées ou, encore plus simple, récupérer ici un fichier (bookmarks.xml) contenant des centaines de radios francophones (mais pas que) dont les plus généralistes telles RTL, Europe1, FranceInfo, etc. Une fois récupéré, ce fichier est à copier vers votre « home directory » dans /.local/share/radiotray (attention dans certaines distributions ce répertoire qui contient les paramètres de Radiotray, peut être ailleurs…).

Sinon, pour n’en rajouter que quelques-unes, trouvez sur internet l’adresse (l’URL) du flux correspondant à votre radio favorite (ex : http://direct.franceinter.fr/live/franceinter-midfi.mp3 pour France Inter) et ajouter cette radio manuellement en utilisant le menu (Préférences / Configurer les radios / Ajouter). Les plus téméraires d’entre vous éditeront le fichier bookmarks.xml à la main et effectueront leurs modifications. A noter que le fichier bookmarks.xml n’est pas chargé de façon dynamique après une modification manuelle, il faudra soit relancer l’application pour le recharger ou passer par le menu (Préférences / Recharger les signets). Et voilà !

Enfin, je vous propose d’ajouter la Webradio Radiowiki (https://radiowiki.fr) qui est une webradio française qui diffuse, en plus de la musique, des infos autour de l’Informatique Libre et rediffuse des podcasts sélectionnés autour de Linux et du développement informatique en général. L’adresse du flux à intégrer dans le lecteur Radiotray est : http://radiowiki.club:8000/flux_128.


Vus : 261
Publié par Miamondo : 39