Nextcloud + Cloud Public Object Storage d’OVH

Je cherchais un moyen de sécuriser un minimum mes donnes hébergées par mon instance Nextcloud. Je me suis donc tourné vers le Cloud Public Object Storage d’OVH. Nous allons voir la mise en place de cet espace en tant qu’espace principal. J’utilise pour cela un serveur XC 2016 hébergé chez Online.net fonctionnant sous Debian Jessie (mais toute bonne instance Nextcloud doit fonctionner sans problème).

Voici ce que nous propose OVH :

  • 0,01 € HT/mois/Go
  • Triple réplication des données
  • Trafic entrant gratuit
  • Trafic sortant : 0,01 € HT/Go
  • Powered by OpenStack
  • Durabilité de vos données 100%

OVH propre d’ailleurs un petit tutoriel pour mettre en place leur solution en tant que stockage externe, mais en stockage principal c’est quand même bien mieux 🙂

Nous partons donc d’une instance Nextcloud vierge configurée avec une base MySQL et un compte administrateur. La création chez OVH du conteneur privé est un jeux d’enfant (après avoir accepté les conditions d’utilisations et donné un nom à sa première instance Cloud). Une fois créé il vous faudra créer un utilisateur et surtout retenir le mot de passe généré pour avoir accès au conteneur pour enfin télécharger le fichier de configuration d’Openstack.

Si on résume cela nous donne :

  • une instance Nextcloud toute propre
  • un conteneur privé Object Storage (Espace client OVH > Cloud > Stockage > Créer un conteneur)
  • un utilisateur pour l’accès au stockage (Espace client OVH > Cloud > Stockage > Openstack > Ajouter un utilisateur)
  • un fichier de configuration Openstack ou OpenRC (Espace client OVH > Cloud > Stockage > Openstack > sur la clé à droite)

Configuration de Nextcloud

Il nous faut maintenant éditer notre fichier de configuration (Nextcloud > config > config.php)

'objectstore' => array(
    'class' => 'OC\\\\Files\\\\ObjectStore\\\\Swift',
    'arguments' => array(
        'username' => 'OS_USERNAME',
        'password' => 'OS_PASSWORD', // mot de passe généré dans l'interface OVH
        'bucket' => 'CONTAINER_NAME',
        'autocreate' => false,
        'region' => 'GRA3',
        'url' => 'https://auth.cloud.ovh.net/v2.0',
        'tenantName' => 'OS_TENANT_NAME',
        'serviceName' => 'swift',
    ),
),

Vous trouverez toutes les informations dans le fichier de configuration Openstack ou OpenRC (Espace client OVH > Cloud > Stockage > Openstack > sur la clé à droite) hormis le mot de passe qui a été généré lors de l’ajout de l’utilisateur.

Si la configuration est bonne, vous devriez avoir accès à votre instance Nextcloud. Commencez à charger des documents et vous devriez voir augmenter l’espace occupé dans votre conteneur (Espace client OVH > Cloud > Stockage) ainsi que votre estimation de facturation 😉

 

 

 

Cet article Nextcloud + Cloud Public Object Storage d’OVH est apparu en premier sur TiFredFr.

Vus : 192
Publié par TheLinuxFr : 60