GNOME envisage de migrer vers GitLab

Logo GitLab

Dans un message envoyé sur la liste de diffusion dédiée au développement de GNOME, plusieurs développeurs proposent d’abandonner Bugzilla et Cgit au profit de GitLab, qu’ils jugent bien plus moderne et qui faciliterait la vie de tout le monde. Phabricator, la forge adoptée par KDE, fut également envisagée, mais la gestion de code et le workflow proposés par GitLab semblent plus correspondre aux besoins du projet GNOME.

Un wiki a été mis en place pour aborder la migration. On peut y lire les différents problèmes rencontrés par les solutions actuelles (aucune interface graphique pour les tâches courantes concernant la gestion du code, revue de code médiocre, mauvaise intégration, inutilement compliqué, absence de certaines fonctionnalités…), ainsi qu’un comparatif entre GitLab et Phabricator. Une instance de test de GitLab a également été mise en place pour ceux qui souhaiteraient l’essayer.

Ci-dessous, une traduction du message d’Allan Day, que j’espère plutôt juste, n’étant absolument pas bilingue /o\\

Chère communauté,

Avec les années qui passent, nombre d’entre nous sommes de plus en plus frustrés par l’état de notre infrastructure de développement. En particulier Bugzilla. Pratiquement toutes les personnes avec qui nous en avons discuté ne l’aiment pas, et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi : il contient de nombreux problèmes d’utilisabilité, la revue de code est un enfer et il est à des années lumière de ce que proposent les plates-formes de développement plus modernes.

Par le passé, il n’y avait pas beaucoup d’alternatives, mais nous avons désormais la chance de pouvoir choisir parmi différentes solutions viables, tout en ayant les ressources nécessaires au niveau de l’administration système pour la mise en place et la maintenance de l’une d’entre elles.

Au cours des derniers mois, nous nous sommes réunis pour examiner les différents choix possibles pour l’infrastructure de développement de GNOME. Nous y avons consacré beaucoup de temps, parce que nous voulons que la communauté ait confiance en nos conclusions. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez consulter nos recherches sur le wiki.

Les résultats de ce processus d’évaluation nous amènent à recommander au projet GNOME de mettre en place sa propre instance de GitLab, en remplacement de Bugzilla et Cgit.

Nous sommes convaincus que GitLab est un bon choix pour GNOME et nous sommes impatients que GNOME puisse le proposer pour moderniser notre expérience de développement. Il nous fournira des outils beaucoup plus efficaces, facilitera l’intégration des nouveaux arrivants et améliorera notre façon de travailler. Nous sommes prêts à travailler sur la migration.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’une recommandation ! Nous ne prétendons pas avoir toutes les connaissances et nous aimerions pouvoir en discuter. Par contre, nous demandons à la communauté d’aborder cette proposition avec un esprit ouvert : lisez le wiki et évitez les suppositions concernant GitLab si vous ne vous êtes pas familiarisé avec lui.

Allan Day

Étant donné que les principaux développeurs semblent particulièrement enthousiastes par un tel changement, il est évident que la migration se fera bel et bien. Par contre, aucune date n’a encore été annoncée, ni le temps nécessaire pour une telle migration, particulièrement conséquente au vu du nombre de projets hébergés par le projet GNOME.

Mais une chose est sûre. Tout ce qui facilite la vie des contributeurs et l’arrivée de nouveaux participants est à encourager. Il en va de la vitalité et de l’avenir du projet.

Vus : 200
Publié par Okki : 211