Petit problème dans les élections du FAmSCo

J'en avais parlé il y a peu des résultats des différentes élections au sein du projet Fedora, dont le FAmSCo, l'organe qui gère les ambassadeurs du projet.

Cependant dans ces résultats, une polémique a eu lieu.

Une information passée inaperçue

La polémique a concerné Frederico Lima qui est un contributeur brésilien. C'est même un contributeur plutôt connu et respecté dans l'ensemble ce qui explique peut être le manque de vigilance (ou l'absurdité des règles) qui a entouré son élection.

En effet, même si c'est un contributeur, le fait est que s'il avait souhaité devenir ambassadeur, son mentor n'était pas actif ou disponible jusqu'au jour de l'élection. Et plutôt que de renoncer à la candidature ou de contacter un autre mentor, l'élection s'est poursuivie. Peu après, des gens ont constaté que formellement il n'était pas ambassadeur et ne peut donc siéger au FAmSCo qui gère les ambassadeurs.

Résolution

S'en est suivi forcément une situation de crise autour de ce contexte. Le FAmSCo a saisi le Conseil pour obtenir un avis, qui a renvoyé le FAmSCo face à sa propre procédure en cas de siège vacant.

Le FAmSCo va donc proposer quelques noms pour remplacer le siège vacant à la communauté afin de procéder à un changement. Voici les noms : Zacharias Mitzelos, Sirko Kemter et… Frederico Lima lui même. Et oui entre temps il est devenu formellement un ambassadeur.

À l'heure actuelle, je ne sais pas où en est la procédure. D'autant qu'entre temps les liens fedorahosted sont morts définitivement, et c'est là bas qu'avait commencé la procédure.

Conclusion

Cet évènement a entrainé une grosse discussion sur les listes de diffusions (dont je peine à retrouver la trace) pas particulièrement agréables sur ce qui semble être une situation absurde.

Ce genre d'évènements plaident pour la mise à mal du statut d'ambassadeur, et que tout contributeur un minimum sérieux et impliqué devrait l'être d'office pour éviter ce genre de bévues. Il est assez étonnant de considérer un contributeur actif depuis quelques temps ne puisse pas remplir le rôle d'un ambassadeur. Et peut être qu'il va retrouver son siège qu'il avait obtenu, car durant le laps de temps il a rempli la formalité nécessaire pour être un ambassadeur auprès du projet.

En tout cas on peut espérer que les leçons vont être tirées du cette histoire. Soit en vérifiant ce genre de formalités pour tout le monde en avance de phase, ou en supprimant ce statut formellement.

Vus : 137
Publié par Renault : 87