Logiciel libre : Lobbying auprès des primaires

La réforme des rythmes scolaires à l'école primaire actuellement en cours (passage à 5 jours en 2014 pour tous, en 2013 pour les villes qui l'ont voulu) est l'occasion pour de nombreuses petites communes de mettre à contribution ou du moins de rechercher la contribution d'un maximum de bénévoles pour intervenir auprès de nos chères petites têtes blondes afin de les occuper leur faire découvrir de nouveaux horizons pendant les heures libérées. Ce sont, il me semble, les travaux manuels et les activités sportives qui occuperont principalement les enfants.

Je ne suis pas informaticien, juste un peu passionné par certains aspects de l'informatique (libre). Mon plus grand fils est en CP, dans une école qui attendra son entrée en CE1 pour faire le grand saut. Parfois je me dis que si j'avais du temps pendant ces nouveaux horaires d'activités, j'adorerais faire découvrir aux enfants ce qu'est un système d'exploitation, la liberté, un clavier bepo, expliquer les conséquences de l'utilisation d'outils tels que les réseaux sociaux, le DIY, la modélisation 3D, l'impression 3D, le plaisir que l'on prend à contribuer plutôt que consommer uniquement… Ce dernier exemple me venant à l'esprit en pensant à une question que je me pose souvent : Quel pourcentage de lycéens savent qu'un ordinateur ne sert pas uniquement à jouer à LoL, empiler/casser des cubes ou encore regarder sa page Facebook et sa liste de contacts Skype ? Mais s'il ne font que ça, c'est peut-être seulement parce qu'ils ne savent pas vraiment quoi faire d'autre…

Alors évidemment, le fait que le public soit très jeune (5 - 11 ans) rend la tâche plus complexe. Mais quand je vois comment mon fils utilise XBMC aisément alors qu'il ne sait pas lire, quand je vois avec quelle rapidité il a appris à lancer/jouer/… avec Gcompris et autres… je me dis que le public visé est très certainement plus attentif et malin qu'on pourrait être tenté de le penser en premier lieu.

Je me demande si des GUL (Groupes d'Utilisateurs Linux) ont contacté des mairies et ont mis en place ce genre d'intervention et si cela se fait s'ils ont trouvé facilement des bénévoles, si les mairies et les écoles ont été à leur écoute ou si le foot reste une priorité… Si des interventions de ce type devaient être faites, ne serait-il pas pertinent de mettre en place un système de cours/fiches en ligne pour qu'un maximum de personnes puissent intervenir à leur tour dans des écoles sans réinventer la roue ?

Votre opinion ?

Texte publié initialement sur linuxfr.org parce que je voulais connaître l'avis des moules, qui aurait peut-être sa place sur Framasoft pour connaître l'opinion de sa communauté, mais que je reprends ici, parce qu'on se sent bien chez soi.

Vus : 1417
Publié par yeKcim : 46