Posh : Le netvibes libre est toujours en développement

Les utilisateurs de Google Reader qui s'excitent pour remplacer leur lecteur de flux donnent des envies de recherche. Dernièrement, je me suis baladé entre News et TinyTiny RSS. Je n’arrête pourtant pas ma veille techno et c'est en flânant que je suis tombé sur Posh.

Alors, Posh, j'en parlais dans un billet qui aura bientôt 2 ans. Le gros problème de Posh, c’était qu'il n’était plus maintenu. Ce n'est maintenant plus le cas.

Sans que personne n'en parle, le développement de Posh est reparti. Une nouvelle version est sortie en 2013 ! Le 20 mai, pour être super précis.

Parlons-en un peu. Le changelog n'est pas franchement bavard mais bon.

La procédure d'installation n'a pas changé, vous pouvez toujours vous référer à ce que j'ai publié en 2011.

Mais que faire de Posh ?

J'en parlais comme l’équivalent libre à Netvibes, mais aussi à iGoogle qui, rappelons-le, n'existera plus en novembre 2013. C'est toujours le cas, même si je ne m'en sers plus depuis longtemps.

posh2013.png

C'est une bonne page d'accueil fourre-tout dans laquelle vous pouvez avoir accès a un bloc-note, l'heure, vos mails, vos tâches et vos flux RSS.

Posh peut servir de lecteur de flux RSS, c'est à la mode, autant bien le préciser. Je le trouve quand même moins intéressant que ttrss et ses confrères. C'est sans doute dû à l'absence de lien possible entre mon smartphone et ce service. Je m'auto-héberge en relation direct avec mon mobile. Posh ne propose rien en ce sens.

On remarquera aussi l'absence du support de CalDav, entre autre, qui fait que Posh s'enferme sur lui-même. C'est, du moins, l'impression que j'ai.

Posh, le communautaire

Posh se destine à être une plateforme communautaire. Tout ce que vous faites peut être partagé avec les autres utilisateurs de votre instance. Une note importante à faire tourner ? On partage. Un lien bien sympa qui ressort de vos flux RSS : on partage. Il en va de même pour les tâches, les événements du calendrier, etc.

Tout tourne autour de l'interaction entre les utilisateurs, leurs réseaux et vous. C'est peut-être une bonne idée pour gérer votre bande de potes. Lancer Posh pour gérer une équipe de développement me semble un peu osé.

Ceci-dit, pour une page de démarrage intelligente, Posh semble être un outil envisageable pour les libristes et leurs petites communautés.

Les liens utiles :

Vus : 1064
Publié par dada : 221