Windows 8 et Metro versus GNU/Linux, un nouvel effet Vista ?

je vais pondre ici un billet d'humeur sur une réflexion qui me vient de la lecture de ce billet, dans ces dernières lignes., qui pointe vers ce billet, plus franc.

Vous souvenez vous de l'effet Vista sur le monde du libre et des distributions GNU/Linux en particulier ?

Rappel des faits

Microsoft Windows Vista est sorti en janvier 2007. Il devait permettre à Microsoft de montrer à ses utilisateurs que ses petites mains étaient capables de fournir une système d'exploitation puissant, innovant et sécurisé.

Souvenez-vous de l'annonce des effets 3D présents dans le gestionnaire de fenêtres. Une bien belle idée qu'il était déjà possible de mettre en place dans nos contrées libres, grâce à quelques manipulations. Avec cette nouveauté, Microsoft donnait en côté moderne à son système. A cela s'ajoutait aussi le remaniement du menu démarrer et du fameux bouton du même nom.

La firme de Redmond s'était aussi attelée à un travail plus profond : remanier le cœur de Windows et en faire un système plus stable et plus sûr. Un bien belle idée aussi, mais compliquée. Retard sur retard et un changement de manageur plus tard, l'équipe ravale une partie de ses promesses et innovations Ils feront de Vista une étape de transition vers le futurs Windows 8.

Vista sort, et c'est à ce moment que commence une belle période pour nos distributions.

Des débuts de Vista à l'intérêt nouveau pour nos distributions 

Vista sort enfin, et c'est la pagaille. La promotion faite autour de l'interface révolutionnaire de Vista et de sa puissance va mousser l'impatience des utilisateurs qui ne vont pas pardonner les erreurs de jugement faites par Microsoft.

Oui, c'est tout beau et tout nouveau, mais Vista va demander un matériel tellement puissant pour l'époque que la majorité des utilisateurs ne pourront pas s'en servir correctement sur une bécane de moyenne gamme. La bête est trop lourde. Elle demande une quantité de mémoire vive trop importante et passe son temps à gratter sur le disque dur.

Les utilisateurs, habitués à un Windows XP déjà bien rodé, ne vont pas se servir de ce petit nouveau. La réputation qui sera faite à Vista sera terrible. On commence à utiliser le nom du système d'exploitation pour définir un programme qui ne marche pas !

Sans perdre le Nord, les libristes sautent sur l'occasion pour mettre en avant les distributions GNU/Linux user-friendly face à Vista.

La comparaison ne fait pas le poids. Une Ubuntu dernière version et Vista mises cotes à cotes, le résultat est sans appel : Ubuntu, c'est beau, y'a de la 3D et ça marche vite. Des gens passent au libre, en quantité plus importante que d'habitude.

Vous ne croyez pas à se gain d'intérêt pour Ubuntu et le libre en général ? Souvenez-vous de l'Ubuntu Party organisée à Paris les 29 et 30 novembre 2008 : elle bat des records de fréquentation !

On peut toujours se demandait si Vista a fait venir tout ce monde dans un événement si particulier tout seul ou si il y avait encore autre chose. Le fait est que les utilisateurs de Windows fuyaient ce dernier comme la peste et que 4000 personnes se sont bougées pour voir Ubuntu.

Windows 8 et l'interface Metro

windows_8_metro.jpg

Windows 7 est maintenant sorti moins de 3 ans après la naissance de Vista et la version 8 est annoncée.

C'est au tour de Windows 8 et de sa nouvelle interface révolutionnaire Metro de montrer le bout de son nez. On peut déjà lire des critiques sur ce choix de Microsoft et Windows 7 prend doucement le pas sur Windows XP au niveau de la réputation.

Pour les utilisateurs de Microsoft, Windows 7 est puissant, stable et innovant de part sa barre de tache et son menu. On rajoute à ça la stabilité et la l'impression de sécurité : c'est le nouveau XP.

Le changement que va amener Metro va remuer les utilisateurs et nul doute que ces derniers vont râler. En France, c'est certain, c'est une tradition nationale.

Ce qui change

Ubuntu a changé. Elle aussi arbore une interface particulière : Unity. Elle plait ou elle ne plait pas, mais elle tourne déjà sur pas mal des ordinateurs libres. Son évolution est jugée bonne et les utilisateurs sont prêts à en faire la promotion. Moi le premier. Je ne veux pas de ça sur ma machine, mais elle tourne chez mes connaissances qui passent le pas vers le libre.

unity-desktop-snapshot.jpg

A l'époque, Vista s'attaquait à XP. Un sacré défit quand on connaît la réputation de ce dernier et sa longévité. 6 ans séparent presque la sortie de Vista à celle de XP. Windows 7 affronte Windows 8 avec, vraisemblablement, moins de 3 ans d'écart. La place de Windows 7 dans les esprits est moindre que celle d'XP de l'époque.

Mais aussi, Ubuntu n'est plus la seule à provoquer l’intérêt des nouveaux utilisateurs : Linux Mint et ses choix moins radicaux qu'Ubuntu fait beaucoup parler d'elle. Les nouveaux l’apprécient.


Conclusion

On se dit que l'histoire se reproduit sans cesse. Si la chance et la motivation nous sourient, le rejet de l'interface Metro sera assez forte pour que les libristes se jettent sur l'occasion et montrent à quel points nos OS tiennent la route en étant innovant, puissants et sûrs.

Que l'histoire se répète et prenez les paris !

Vus : 1419
Publié par dada : 215